[Critique] « La région du coeur et autres textes », de Fernand Dumont

Le surréalisme en Belgique est bien souvent rattaché à René Magritte. Mais ce courant n’a pas commencé et ne s’est pas terminé avec le célèbre peintre, pas plus qu’il n’a gravité autour de lui. Ainsi, l’un des plus importants foyers du surréalisme se situait dans le Hainaut belge, avec pour figures de proue l’écrivain Achille Chavée, le peintre et sculpteur Pol Bury ou encore Fernand Dumont, auteur rare dont une partie de l’œuvre a été publiée dans le recueil La région du cœur et autres textes.

La région du cœur et autres textes, de Fernand Dumont

L'édition récente (2006) est publiée par Luc Pire/ Espace Nord. C'est une republication du travail des Editions Labor (1985)

L’édition récente (2006) est publiée par Luc Pire/ Espace Nord. C’est une republication du travail des Editions Labor (1985)

Cet ouvrage n’est donc pas un projet de Dumont lui-même, mais une sorte de compilation de ses textes courts. On y trouve une trilogie de nouvelles consacrées à l’entrée dans un monde merveilleux, puis à la recherche d’une femme nommée Nébuleuse ; un scénario (sous forme de traitement) d’un court-métrage surréaliste (!) ; une « histoire » courte intitulée « Notion de famille », rédigé sans la moindre ponctuation, les sections de phrases étant juxtaposées par association d’idées ( ?) ; des poèmes ; et même un Traité des fées décrivant les véritables us et coutumes de ces êtres magiques !

Sacré menu ! Enumérer ces écrits suffit à faire comprendre leur nature profondément étrange et expérimentale. Certains textes sont difficiles à appréhender (« Notion de famille » et « Film fantastique ») quand d’autres, telle la trilogie autour de Nébuleuse sont parfaitement accessibles, puisque proches du registre fantastique. Le concepteur du livre a de toute façon eu la très bonne idée d’inclure des extraits de La Dialectique du hasard au service du désir, un ouvrage dans lequel Fernand Dumont définit sa démarche artistique et dévoile les fils rouges de son œuvre. Des explications sont donc régulièrement fournies par l’auteur lui-même, ce qui jette un éclairage nouveau sur la lecture. On découvre ainsi comment ses écrits sont, bien souvent, des reflets de l’évolution de sa vie amoureuse. Nébuleuse est par exemple la femme avec laquelle il s’est remarié. En ce qui concerne A Ciel ouvert, un ensemble de 31 courts poèmes, on apprend qu’il est le résultat de la méthode d’écriture automatique, que Dumont a utilisée pour rédiger un poème par jour pendant un mois.

Ce paragraphe vous aura peut-être effrayé ; il ne faut pas ! Les « récits » de ce recueil ne sont pas construits sur la logique narrative habituelle et, en cela, ils s’inscrivent nettement dans le surréalisme. Mais ce qui ressort de La région du cœur et autres textes, peu importe le degré de compréhension qu’on en a, peu importe l’attrait, l’aversion ou l’indifférence qu’on éprouve pour ce courant artistique, c’est la poésie, la beauté, la féérie, la magie de l’écriture. Celle-ci transporte le lecteur dans un univers touchant et personnel, fait de questions et de doutes. C’est, bien souvent, une ode surréaliste aux femmes de sa vie, parmi lesquelles comptent sa fille, à qui est adressé le Traitée des Fées, et la Liberté, sujet des poèmes produits par Dumont en prison, peu avant son assassinat par les Nazis. Les derniers vers, vibrant d’émotion et d’espoir, d’un artiste disparu beaucoup trop tôt.

Il faut être honnête : La région du cœur et autres textes n’est clairement pas un ouvrage tout public. Non pas qu’il soit forcément difficile d’accès (à l’exception de deux courts textes), mais il sort clairement des normes et est par essence expérimental. Une autre manière de lire, une autre manière de ressentir et qui, pour cette raison précisément, mérite d’être vécue.

La Région du cœur et autres textes, de Fernand Dumont. Edition Luc Pire/ Espace Nord. 2006.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s